Sortie du mardi

10.9.2019

Les rayons du soleil pénétrèrent la clairière au cœur de la roche. Notre jeune chamane rousse continua de découvrir ce merveilleux endroit. Ses pas la menaient vers la cabane en bois qu’elle avait aperçu. Elle suivait le ruisseau tout en se laissant bercer par le son qu’il produisait. Elle avança, mais plus elle s’approchait de la cabane, plus son instinct la mettait sur ses gardes. Elle éveilla ses sens afin de trouver la raison de cette alerte. Elle senti un mouvement suspect à travers les arbres derrière elle. Elle senti aussitôt qu’elle était observée. Malgré cela, elle continua d’avancer comme si de rien n’était. Des mouvements se firent entendre et la source de ce bruit indiquait que la chose qui l’observait n’était pas vraiment de petite taille. Malgré cela, ses pas la conduisirent vers la cabane. Avant même qu’elle ne pose le pied sur la première marche, la terre se mit à trembler et un grand bruit résonna dans son dos. Quand Alyria se retourna, elle faisait face à une immense créature. Avec sa tête d’oiseau et son corps de félin, la créature déploya ses ailes en signe d’avertissement de ne pas faire un pas de plus. Alyria observa le magnifique griffon qui se trouvait devant elle. Un jeu de regard se fit entre la jeune chamane et la bête.

Après quelques minutes à s’observer, Alyria présenta sa main paume vers le ciel. Le griffon observa ses mouvements et commença à baisser la tête afin de renifler cette main qui lui était tendu. Alors que le bec du griffon allait toucher les doigts de la jeune femme, un mouvement empêcha au griffon d’aller jusqu’au bout.

 

Inconnu : Alyria, comment fais-tu pour apprivoiser les créatures que tu rencontres ?

Alyria : Disons que nous arrivons à communiquer et que j’apprends à les connaître. Et en retour je leur montre mon âme afin qu’elle puisse avoir confiance en moi. Et sinon, comment te portes-tu Delrius ? Cela fait longtemps que nous ne t’avons pas vu.

 

Delrius descendit du dos du griffon d’un saut. Il se présenta devant Alyria. Son visage était recouvert d’un bandeau au niveau de ses yeux et une balafre traversait la partie gauche de son visage. Ses long cheveux gris lui donnait un côté mystérieux et en effet, Delrius était un homme très secret.

 

Alyria : Je vois que tu t’es bien installé dans cette clairière.

 

Delrius ne disait aucun mot et hocha de la tête en signe de confirmation. Il passa devant la jeune rousse et ouvrit la porte de sa cabane l’invitant à entrer. Il avança une chaise afin qu’elle puisse s’assoir. Elle s’installa et observa l’intérieur. La cabane présentait le strict minimum sur l’ameublement. Une chaise, une table, un lit, un meuble et de quoi faire de la cuisine en toute simplicité. Mais aucune décoration n’était présente. Delrius posa un verre d’eau sur la table.

 

Delrius : J’ai que ça à te proposer.

Alyria : Ça fera très bien l’affaire ne t’inquiète pas !

Delrius : Pourquoi es-tu venu jusqu’ici ? Et comment as-tu fait pour me trouver ?

Alyria : Disons que je possède une sorte de boussole intérieure lorsque je désire retrouver une personne que je connais. Et la raison de ma venue est toute simple. J’avais juste envie de te voir et on m’a demandé de tes nouvelles.

Delrius : Qui ?

Alyria : Et bien Hikage, Shini et même Lapinou. Ils espèrent te revoir parmi nous.

 

Delrius ne répondit pas à cette remarque est continua d’observer Alyria.

 

Alyria : Dis-moi ce qu’il t’est arrivé. Cela fait des années que nous ne t’avons pas vu et comme tu ne feras jamais le premier pas, j’ai décidé de le faire pour toi. Tu as beaucoup changé en apparence mais pas que physiquement. Ton regard montre une transformation radicale de tout ton être.

 

Delrius garda le silence devant cette demande direct et ne savait quoi répondre. Quant à la jeune femme, elle l’observa silencieusement avec un regard bienveillant.

Après quelques minutes dans le calme, Delrius changea d’attitude prit une décision intérieurement.

 

Delrius : Bon, et bien je pense que je peux te raconter mon histoire. Alyria était toute ouïe.

 

Pendant ce temps, notre groupe d’aventurier avait pénétré la grotte après avoir établi un plan d’attaque. Shini était devant afin de découvrir les lieux. Ses mouvements discrets et silencieux le rendait presque invisible et savait parfaitement utiliser son environnement pour se fondre dans le décor. Le reste du groupe avança en restant sur leur garde.

 

Lapinou : Dis-moi Mamoto, tu ne connais vraiment pas les personnes qui ont kidnappé ta sœur ? Et pour quelle raison ils l’ont fait ?

Mamoto : Sincèrement, je ne peux pas vous aider plus que ça car les seules informations que j’ai, c’est que ma sœur avait conclu un marché avec un groupe d’individu et que ça s’est mal terminé. Elle a tenté de s’enfuir et d’effacer sa trace pour ne pas qu’elle soit retrouvée mais ça n’a pas suffi a les arrêter. Et un matin, je me suis réveillé avec une vision de ma sœur kidnappée.

Aka : Une vision ?

Mamoto : Oui, comme nous sommes jumelles, un lien nous uni et il nous arrive parfois de communiquer à travers des visions lorsque quelque chose ne va pas.

Aza : Et tu ne peux pas envoyer un message à ta sœur afin qu’elle puisse nous en dire plus sur sa situation et sur les personnes qui lui en veulent ?

Mamoto : Je ne peux pas contrôler ces visions. C’est ma sœur qui maîtrise ça. Je ne peux que recevoir les informations et il m’est peut être arrivée de lui en envoyer mais involontairement.

Aka : Je peux peut être t’aider comme je maîtrise la manipulation mental et subconsciente.

Lapinou : Mais carrément ! Faudrait qu’on trouve un endroit pour pouvoir le faire tranquillement sans qu’on puisse nous déranger.

 

Alors qu’Aka, Aza, Lapinou et Mamoto essayèrent de trouver un lieu sécurisé dans la grotte pour commencer l’entrainement, un sifflement résonna dans la grotte indiquant qu’un danger approchait. Il ne fut que quelques minutes à Shini pour rejoindre le groupe est signaler un mouvement hostile à quelques mètres devant eux. Tout le monde se prépara pour le combat.

 

Et oui, l’histoire se termine maintenant, pile au moment où ça devient intéressant, elle est chiante l’écrivaine !!! Pourquoi faire autant de suspense comme dans les épisodes de Dragon Ball dans le club Dorothée ???? Héhé et bien je suis sadique voilà, c’est dit et annoncé donc maintenant vous savez à quoi vous attende !!!!

Et avant que je n’oublie un petit retour avec Alyria pour l’annonce des sorties d’aujourd’hui.

 

Alyria : Eh bien, elle est méchante cette auteur pour vous faire attendre comme ça. Enfin,, vu qu’elle me laisse la parole, voici donc les sorties nombreuses du jour nous commencerons donc par Ake no Tobari 83, Autophagy 4, Winter 127 et 128 (nos fameux jumeaux). J’espère que ça vous plaira je vous souhaite une bonne lecture.

 

Note de l’auteur : Et la suite pour vendredi MOUHAHAHAHAHAHA !!!!

 

P.S. : Non je ne suis pas folle !

 

 

Alyria

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ch. n° 127 & 128 Winter Moon


Télécharger | Lecture en Ligne

 

 

Ch. n° 83 Ake no tobari

 

Télécharger | Lecture en Ligne

 

Ch. n° 44 Autophagy

 

Télécharger | Lecture en Ligne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À très vite !

La Kira Family 

 

Please reload

RESEAUX

CONTACT

LES FOX

Laisse nous
un petit
message!

La Kira vous

propose des sortie

les mardis et les

vendredi en début

de soirée

LES INFOS

03da39417458e411253ce7fc24497e63-faceboo
131587.png
Discord.png

© 2018 MangaKira

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now